Les 7 points à vérifier avant de publier un article de blog

Les 7 points à vérifier avant de publier un article de blog

L’écriture d’un article de blog ne se résume pas à créer un simple texte pour répondre à une question ou une problématique. En effet, c’est tout un travail en amont qui doit être réalisé afin que cet article soit structuré, complet et bien sûr, référencé dans les meilleurs résultats de recherche. Voyons ensemble les différents points à vérifier pour que celui-ci soit de qualité.

La structure de votre article de blog

©canva

Pour que la lecture de votre article de blog soit fluide et agréable, la bonne structure de celui-ci est primordiale. Dans l’idéal, votre texte doit faire au minimum 600 mots afin que son indexation dans les moteurs de recherche soit facilitée.

1. La mise en page

Le premier coup d’oeil du visiteur est très important.

Veillez à ce que vos phrases ne soit pas trop longues, un maximum de 20 mots est recommandé. Bien sûr, on ne vous en voudra pas si certaines phrases de votre texte en contiennent plus, dans certains cas il y a plus de choses à dire que d’autres.

L’aération de votre texte est également influent. Les gros paragraphes accolés ne donnent pas spécialement envie de commencer une lecture.

Mettre certains mots-clés en gras rendra également la lecture agréable.

2. L’orthographe

Cela peut paraître évident mais un texte mal orthographié peut hérissé le poil de certains lecteurs. Une lecture et relecture est de mise et si l’orthographe n’est pas votre fort, des outils comme Scribens ou Reverso pourront vous être utiles.

3. Les images

Un article imagé est toujours agréable pour un lecteur. On ne vous demande pas non plus de le transformer en livre pour enfants mais 2-3 images expliquant certains textes par exemple seront toujours les bienvenues.

Vous pouvez les prendre vous-même lorsque vous en avez l’occasion où en trouver sur des sites comme 123RF ou Pixabay qui seront entièrement libres de droits. En revanche, n’oubliez pas le copyright (©) si votre photo provient d’un site non libre de droit.

Veillez à ce que vos images soient au bon format, de bonne qualité et surtout renommées car Google n’est pas friand des « 1234fdorif.jpg ». Même chose pour les balises alt. Privilégiez un texte très court qui décrira l’image et, avec des mots-clés correspondant à votre article, ce sera toujours un plus pour votre référencement.

Le référencement de votre article de blog

Référencement google
©etowline

4. L’utilisation des mots-clés

Après avoir choisi le thème de votre article, la phase avant son écriture est de définir des mots-clés. Prenez une feuille et regroupez un maximum de mots-clés possible en lien avec votre thématique.

Si vous avez du mal à en trouver ou que vous voulez parfaire votre article, l’utilisation de l’outil Answerthepublic ou encore Keywordtool pourront vous aider dans cette démarche.

5. Les titres et sous-titres Hn

Les balises de vos titres doivent être bien renseignées. Partez du principe que le titre de votre article de blog correspond au H1, que vos gros sous-titres correspondent aux H2 et que les sous-parties sont les H3 etc… Les mots-clés présents dans votre H1 et requête cible doivent de préférence y apparaître.

Exemple : Le titre de mon article de blog est « Comment effectuer la vidange de ma voiture sans permis »

Requête cible : vidange voiture sans permis / H2 Effectuer la vidange de ma voiture sans permis / H3 Les outils nécessaire pour faire la vidange de ma voiture sans permis.

6. La méta description

La méta description peut aller jusqu’à 320 caractères et il est préférable d’utiliser un maximum de cet espace ou du moins, faire une méta description d’au moins 150 caractères pour utiliser au minimum l’espace proposé par votre moteur de recherche.

Sachez tout de même qu’un moteur de recherche ne montrera que les 150 premiers caractères de votre méta-description. Ainsi, il faut que dans ces premiers caractères figure votre requête principale avec encore et toujours les mots-clés principaux afin que lorsque l’internaute tapera sa recherche en rapport avec votre requête, il puisse tomber sur votre article.

Il faut également que votre méta description soit clair et concise et donner un aperçu « croustillant » du sujet de votre texte afin d’inciter le lecteur à cliquer pour en savoir plus.

7. Le maillage interne et externe

Le maillage attire l’oeil des robots Google. Il optimise lui aussi le référencement de votre article.

En ce qui concerne le maillage interne, renvoyer les lecteurs vers d’autres articles de votre site, qu’il soit dans la même thématique que celui-ci ou non, est une très bonne chose. Il permet de garder l’internaute plus longtemps sur votre site et augmente donc les chances de conversions et le nombre de pages vues.

Pour l’externe, ils vous apporteront de la crédibilité envers les lecteurs mais également envers les moteurs de recherche. Veillez tout de même à ce qu’ils soient de qualité au risque d’être perçus comme des spams. Vous pouvez par exemple rediriger les lecteurs vers un article de blog complémentaire ou vers une étude en rapport avec votre thème.

Evitez d’envoyer les internautes vers un concurrent, ce serait dommage. Cela paraît évident mais l’erreur est vite arrivée.

Voici donc tous les points importants à la bonne rédaction de votre article de blog, le mot-clé pouvant conclure cet article serait : Référencement.

Pensez toujours comme un robot Google. On vous l’accorde, ce n’est pas simple. Mais si le fond et la forme de votre article se rapproche le plus possible de nos conseils, vous aurez des chances de leur plaire et de plaire, par conséquent, à vos lecteurs.

Vous pouvez retrouver ci-dessous, notre checklist portée sur l’optimisation SEO de votre article de blog à télécharger gratuitement.

À propos de l’auteur

Melissa Antoine administrator

Traffic Manager, spécialisée dans l'acquisition de trafic, j'accompagne les TPE, PME et grands groupes sur leur stratégie SEO,SEA et Marketplaces.

Laisser un commentaire